Vérification des travaux sur les digues de Fourques en 1702

Une fois de plus, c’est un texte trouvé dans les archives de Fourques qui se réfère au fleuve.
Ce fut pendant des siècles la principale préoccupation des élus, de l’ensemble de la population du village et des habitants des mas de la commune. De nos jours, quand la cote d’alerte est atteinte, c’est toujours avec anxiété que les autorités abordent le problème, avec inquiétude certes mais sans fébrilité, les travaux entrepris avec sérieux depuis de nombreuses années font qu’un degré de sécurité pareil n’a jamais été atteint depuis la création des chaussées.

Nous allons voir la façon de procéder pour la vérification des réparations faites aux chaussées.

Il s’agit de travaux effectués suite à des brèches ouvertes par le fleuve. Tout d’abord, c’est à la suite d’un conseil entre les habitants et les représentants de la communauté que trois habitants du lieu sont désigné « experts », ils sont tous les trois paysans.
Auparavant, une enchère a désigné les « terraillons »* qui ont remporté le marché. En l’occurrence, ils sont une dizaine sans doute regroupés pour l’occasion, ils sont tous habitants de la commune.
Le jour venu de la visite des lieux, le second consul et le secrétaire remettent aux protagonistes, un extrait de la délibération qui désigne officiellement les experts ainsi que leurs taches, mais aussi une copie du bail et du prix fait passée avec la communauté. Après lecture de tous les actes, « …les experts et autres habitants… », se rendent sur place et font un état des lieux.
Ils s’aperçoivent que les travaux ne sont pas conformes aux articles du bail, les parties pentues appelées « talus » n’ont pas les dimensions prescrites. Ils demandent aux entrepreneurs de mettre en conformité les nouvelles chaussées,
« …nous les aurions obligé lesdits entrepreneurs de travailler de nouveau audites chaussées et leurs donner son talus suivant les devis et contrat… »

Quelques temps plus tard, une nouvelle visite est programmée avec les mêmes personnages. Cette fois le constat est positif, toutes les prescriptions sont respectées sur les 130 mètres de chaussées indiquées sur le devis.

A travers ce document, nous avons un aperçu des façons de procéder sous l’ancien régime, pendant le règne du roi soleil, presque un siècle avant la Révolution, les règlements sont bien en places et appliqués.
Déjà, le peuple est consulté, « … délibération du conseil tenu par les habitants et communauté de Fourques… »

« …nous nous serions en compagnie de tous les sus nommés et autres habitants dudit lieu acheminés sur les lieux… ».
Nous voyons que les habitants sont régulièrement mis à contribution pour donner leurs avis, il y avait, pour un certain nombre de chose, un peu de démocratie.

Document original des archives municipales de Fourques
1702

Nous Gabriel Fontanier, Antoine Bertrand et Gaspard Bouvret ménagers habitans du lieu de Fourques soubsignés experts nommés et comis par délibération du conseil tenu par les habitans et communauté de Fourques le vingt trois du courant aux fins de procéder à la vérification et réception des travaux nouvellement fait a deux endroits et chaussées de la brassière du Rosne qui avoient été ouvert et emportés au cartier de Rouinet*. Baillée à prisfait a ferme par contrat passé par les sieurs consuls et communauté en conséquence des délibérations sur ce prinzes (prix), a Pierre, Jacques et Estienne Bouvinier frères, Pierre Serre, Jean Gras, Jean Jaubert, Jacques Coubé, Jean Gonifau, Jean Salin et Guillaume Gros terraillons* dudit lieu, retenu dans les archives de la communauté disons et rapportant a tous qu’il appartiendra que le vendredi vingt quatre jour du courant après que sieur Pierre le Manon second consul dudit lieu de Fourques et Mr Fabre secrétaires nous eurent remis un extrait de ladite délibération du conseil dudit Fourques portant nouvelle commission dudit jour vingt troisième du courant coppi du bail et prisfait desdits travaux.
Et que par nous, le tout fut leu, veu et examiné, nous nous serions en compagnie de tous les sus nommés et autres habitans dudit lieu acheminés sur les lieux contentieux et remarqué les novelles chaussées navoit pas asses de talus*, et quelles n’estoient pas en estat destre revues en la forme que nous les aurions obligé lesdits entrepreneurs de travailler de nouveau audites chaussées et leurs donner son talus suivant les devis et contrat. Et nous nous serions retiré, et ce jourd’huy datte du présant bas signé.
Nous aurions encore esté requis tant par les sieurs consuls que par lesdits entrepreneurs de nous acheminer de nouveaux audits travaux et nouvelles
chaussées, ce que nous aurions fait en leur compagnie et autres habitans dudit Fourques, ou estant, aurions trouvé lesdites chaussées estre de sa hauteur couronnement et talus conformément au contrat, le tout bon bien perfectionné et recevable.
Et ensuite aurions procédé au cannage desdites chaussées neufves et trouvé estre de longueur de soixante-cinq cannes ( 130 m) qua raison de neuf livres pour chaque canne conformément au susdit contrat, font la somme de 585 livres. Tel est nostre raport contenant visite et taxe pour nos peines pour deux journées et dresse du présent raport timbré le somme de 18 livres 2 sols 2 deniers quy nous ont esté payés par lesdits entrepreneurs pour en avoir leur remboursement contre la communauté fait a Fourques le mercredi vingt neufvième jour du mois de novembre 1702.

Bouvret        Bertrand       Fontanier

* Rouinet : quartier situé au sud du village entre la route de Nîmes et la rive droite du Petit Rhône.
*Terraillons: terrassiers
*Talus : Surface de terrain en pente, créée par des travaux de terrassement.

Rouinet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s